"Les champs se couvrent de roses ; dans la nuit tiède d’août, les jasmins s’ouvrent. La Colle Noire est l’antre d’une vie nouvelle, là où paysage, senteurs, et saveurs, forment des accords parfaits, la symphonie d’un monde ni tout à fait nouveau, ni tout à fait ancien, l’idée que le temps s’offre comme une suite de mouvements, de saisons renouvelant le goût de vivre" Laurence Benaïm. Christian Dior et le Sud. Le château de la Colle Noire (Rizzoli)

Livre de la semaine