edito

Chaque année depuis dix ans, l'exposition d'art contemporain à Versailles jette les ponts entre le passé et la création.. Cette année, le pari de Catherine Pégard, Présidente de l'Etablissement public du Château, du Musée et du domaine national de Versailles, est devenu un défi poétique: "nous entraîner dans la mythologie d'hier, de raconter, dans leurs oeuvres uniques, la même histoire sans fin, celles des métamorphoses de la nature et de la vie". Ouvert uniquement pendant les Grandes Eaux, les bosquets deviennent le temps de "Voyage d'Hiver", les écrins de toutes les surprises, sculptures, installation sonore, suspensions, reflets mouvants, drapés de pierre, salle de bal glacé, au service d'une flânerie poétique: seize artistes (plus un, l'auteur Céline Mignard)  un parcours de près de 7 kilomètres, qui nous éloigne du dit château, pour nous retrouver, d'un point de vue plus métaphysique, dans ce labyrinthe où Neptune, le dragon serpent Python, comme Encelade le géant échangent leurs correspondances secrètes. Habitué à admirer les oeuvres, ou à les rejeter d'ailleurs, le spectateur ayant franchi la cour d'Honneur, devient l'acteur, retrouvant dans cette flânerie méditative, le sens et l'abandon du temps,  la joie des escarpolettes de Fragonard, on marche, on se perd, on frémit d'émotion (ici sans doute l'un des plus beaux moments, avec cette tête de pierre de Mark Manders dans le bosquet de l'Etoile), comme si les admirables tableaux d'une nature rousse et bientôt blanchie par le froid, recomposaient un cadre idéal, sublimé par nos pas qui cherchent, notre corps et notre imaginaire en marche.  Nous reviendrons sur (presque) chacune de ces installations parmi les bassins, les bosquets et les buis, qui signent à leur manière l'oeuvre de Jean de Loisy et d'Alfred Pacquement, la force de leur point de vue et de leur sensibilité.  Loin des supermarchés de la culture, une invitation absolue et primordiale à la beauté. 

Le voyage en hiver, Château de Versailles, jusqu'au 7 janvier 2017. Chateaudeversailles.fr . A lire, le magnifique catalogue, édité par Flammarion.