Raconter l’histoire d’une pièce de mobilier proposée aux enchères, c’est retracer celle de ses propriétaires, tout autant que le contexte qui a entouré la création ou la commande du meuble. Il peut s’agir d’ensembles bien connus comme avec Jean Balladur à La Grande Motte, Charlotte Perriand aux Arcs ou Le Corbusier et Pierre Jeanneret à Chandigarh. Parfois c’est l’occasion de découvrir des collectionneurs discrets, à l’image de Claude Cherrier, le cousin de Jean Prouvé.» assure Emmanuel Bérard, directeur du Département Design, Artcurial. Dans la guerre qui fait rage entre les sites de vente vintage et les commissaires priseurs, la provenance devient l'argument ultime. C'est ainsi que seront proposés chez Artcurial, le 28 février prochain, 75 lots, dont ce bureau "Présidence" de Jean Prouvé, , 1952, en tôle d’acier et chêne massif, ici photographié dans le cabinet c d’André Bergerioux, architecte. Il est estimé entre 200 000 et – 300 000 €.

DR