D'un trait elle a fait sa signature, reconnaissable entre toutes. Sensuel et hiératique, fondu et enchaîné de couleurs posées comme des lettres en mouvement. Ses silhouettes sont pareilles à des calligraphies, une technique que cette amoureuse de la Chine et du Japon, maîtrise avec une dextérité de poète du pinceau. A l'occasion de la Fashion Illustration Gallery Art fair, la voici à l'honneur dans le cadre d’une vente organisée par William Ling dans la boutique The Shop at Blue Bird dans le quartier de Chelsea, à Londres, le 10 et 11 décembre. Privilégiant deux techniques, le lavis au pinceau et à l’encre et le monotype avec une presse de gravure, Aurore de la Morinerie défend une vision singulière. le site de la Theshopatbluebird.com/

/www.fashionillustrationgallery.com/figaf/

 A l'orée de 2017,  sur quoi tirez avez vous envie de tirer un trait ?  

Sur une feuille de papier

 Qu'est ce qui vous fait avancer? 

Mon pinceau

De quelle main dessinez vous? 

Des deux, celle des yeux et celle du coeur. 

Le geste dont vous rêvez? 

Un plan séquence infini, avec un pinceau et de l’encre

Le dessin dont vous êtes la plus fière?

Mes dessins d enfants

Qu'est ce que le comble de l'élégance à vos yeux? 

Le beau geste

La pire illustration faux pas?

Une grosse tâche d'encre sur la feuille

Comment tout dire sans rien dévoiler? 

Laisser une place au rêve