Le 20 mars prochain, colette fêtera ses vingt ans. Vingt ans que ce concept store a transformé la vie d'un quartier, aimanté des milliers de visiteurs et d'acheteurs du monde entier venus flairer la tendance, la nouvelle basket, le dernier magabook, l'ultime gadget électronique en s'enivrant au water bar.. colette, une mythologie en capitale, avec pour directrice artistique, Sarah, tout aussi discrète que sa mère qui a accepté de répondre à quelques questions..







. Le 20 mars 1997 s’ouvrait la boutique colette, avez vous un souvenir de ce jour? 








 

Les papillons qu’on avait installé au 1er étage, pour signifier notre envol


 






Que ressentez vous, après vingt ans? 








 


De la joie

 







 Quel bilan faites vous de cette expérience? 








 

Une belle aventure, riche en surprises


 






 Votre plus beau jour chez colette? 








 


Difficile de répondre car nous ne prenons jamais de recul et nous pensons toujours à la suite. 

 







 Votre plus grande satisfaction? 








 

Nos collaborations avec de grandes maisons comme Hermès, Chanel, Louis Vuitton, Ladurée… Les rencontres avec des photographes, des sportifs…


 






6. Votre pire souvenir? 








 


La chaleur sur certains événements avec trop de monde…

 







 En multipliant les collaborations avec les marques, colette a t-elle perdu ou pas son identité?








 


Je ne crois pas car notre identité est « invisible », nous nous transformons au fur et à mesure des collaborations, nous n’imposons rien, nous proposons juste…


 








 Comment définir colette aujourd’hui?








 

Comme hier, un espace de rencontre 


 






 Qu’est ce qui a changé en terme de merchandising, de propositions? 








 


Pour le merchandising, c’est toujours le même principe de mettre les produits en valeur. Pour les produits, nous nous limitons pas, tout est possible. 

 







Quel conseil donneriez vous à une jeune marque pour être référencé chez colette? 








 

Rester soi-même et suivre son instinct


 






 Pourquoi avoir toujours refusé le développement de boutiques colette dans le monde? 








 

Car nous avons besoin d’être présent, nous faisons attention au moindre petit détail…


 






12 Votre best seller du printemps? 








 



Le T-shirt DIOR « We should all be feminist"


 






 Vos coups de coeur de la saison? 








 


Les stilettos avec le talon YSL


 








 Comment vous projetez vous dans 10 ans? 








 

Mystère…


 






Votre plus beau rêve pour colette?








 


Continuer de surprendre

 







 Ce qui vous fait avancer dans la vie?  


 








La rencontre avec de nouveaux artistes, créateurs, et leur travail qui me touche…