Un père champion de boxe, une mère mannequin, devenue Miss Cameroun en 1960, Imane Ayissi a grandi dans un monde d'artistes. D'un pas de deux l'autre, il a abandonné les entrechats pour se consacrer à la mode. Lui qui a accompagné Noah pour sa tournée européenne Saga Africa, dansé avec Patrick Dupond, incarné Noe de Georges Bizet sur les planches, et joué dans le clip les Mots de Mylène Farmer, est un homme à facettes. Celui qui écrit des contes imaginaires inspirées par son Afrique natale, est aussi un couturier dont chaque collection porte les couleurs d'une mémoire en marche, sur les thèmes comme Idoutt, Mimbak, Okiri, New York Bambara.. Une mosaïque de couleurs célèbre la saison 2017 2018 inspirée par les femmes Herero, réparti entre la Namibie, le Botswana et en Angola. Ou comment les costumes victoriens empruntés au vestiaire des colons allemands deviennent la base d'une réinterprétation qu'il prolonge à sa manière avec ses patchworks. "Yves Saint Laurent a illuminé ma vie" assure l'ami de feu Katoucha Diane, de Mounia Osmane, Khadija Adams, de toutes celles qu'il sublime dans ses atours, de tye dye à carreaux en manteaux réalisés à partir de pagnes Kente, découpés dans des bandes d'étoffes anciennes tissées en Côte d'ivoire. Dans son atelier de la rue d'Enghien, il continue de prolonger une histoire, les pieds sur terre et la tête dans les étoiles..Une énergie est là, soutenue par la pétillante Emmanuelle Courrèges dont la plateforme LAGO54 révèle le meilleur de la création contemporaine africaine.

LAGO 54