La haute couture est ainsi fête, qu'elle exprime l'invisible... Cette saison, force est de constater que le style nymphe remis à l'honneur par Maria Grazia Chiuri chez Dior, crèe son empreinte. Chez Schiaparelli, l'une des ambassadrices de la "schocking society" affiche le teint diaphane de rigueur, présence arachnéenne revoilée comme dans un songe, de ces étoffes plus légères qu'un coeur de biche, sous la rousse lumière.

MODE