Derniers défilés, lancements et openings concluent à toute allure la semaine des défilés de l'hiver 2013

LES COUPS DE COEUR

Emmanuel Ungaro. Fausto Puglisi récemment nommé directeur artistique dévoilera cet après-midi à 17H sa première collection. Sans doute l’un des moments les plus attendus de la saison. Le designer a déjà fait parler de lui à Milan en présentant sous son nom des robes sacerdotales fendues en deux et des dégaines punk haut perchées.
http://www.ungaro.com/

Jean Claude Jitrois. Le come-back du maestro du cuir stretch sur le podium ce jeudi 7 mars répond à la tendance “seconde peau” du moment. Alors que le tee-shirt et les leggings en cuir se démocratisent, Jean-Claude Jitrois devra donner une leçon de savoir-faire, alors que la sphère mode espère avoir rendez-vous avec des femmes fatalement glamour.
>http://www.jitrois.com

EN COMPETITION

Les grands "moments"  de la semaine seront marqués par quatre master shows:  Saint Laurent au Grand Palais ce soir, Chanel demain ainsi que Valentino à l'espace éphémère des Tuileries qui parallèlement inaugure sa nouvelle boutique avenue Montaigne, enfin Louis Vuitton mercredi 6 mars dans la Cour Carrée du Louvre. Gare aux retardataires qui arriveront avec une minute de retard. Le défilé est annoncé à 10H… 

EN FILLE

Pour fêter avec panache la journée de la Femme, le 8 mars, un stiletto pour amazones en marche s'impose. Notre coup de coeur de la semaine: Une sandale "afro-wild" de Giuseppe Zanotti inspirée des clichés de Veruschka pris par Franco Rubartelli .
http://www.giuseppezanottidesign.com

EN FUSION.

Ferrari et Hublot fêtent leur partenariat avec la nouvelle montre Hublot Ferrari, à découvrir pour les fous de belles mécaniques au 83e Salon International de l'Auto de Genève qui se tient du 7 au 17 mars.
http://www.salon-auto.ch/fr/index.php

EN SALLES

"À La Merveille", dernier long-métrage de Térence Malick  dont le film "Tree of life" a gagné la Palme d’or en 2011, promet une dose de romantisme et de questions existentielles (ou pas). En haut de l’affiche, le beau Ben Affleck qui s’éprend d’une Ukrainienne à Paris… À voir pour les fleurs bleues et pour ceux qui veulent marquer une pause. Les histoires d’amour exigent du temps.

EN SCENE

« Les Instants Chanel » par Willy Rizzo, du 5 mars au 30 avril 2013.
Ces instants photographiés et exposés sont un hommage à Mademoiselle Chanel, celle qui « voulait qu’on la divertisse » avant-guerre et qui lors de son grand retour en 1954 « exigeait du silence, de l’obéissance et de la discipline » aimait à rappeler le photographe Willy Rizzo, disparu le 26 février dernier.  La date de lancement de cette exposition évoque le numéro magique de Coco Chanel, le N°5. Hasard ou pas, voilà une raison suffisante pour passer au studio Willy Rizzo avant la fin du mois d’avril.
12 rue de Verneuil, 75007 Paris.
http://www.willyrizzo.com

 « L'ange du bizarre. Le romantisme noir de Goya à Max Ernst » au Musée d’Orsay, du 5 mars au 9 juin 2013.
Symbole d’une désillusion et signe d’une volonté d’échapper au présent, le romantisme noir naît à l’orée de la révolution industrielle. Parmi les 200 œuvres exposées, on retrouve des peintures de Goya et Géricault sur l’horreur des machineries guerrières et celles de Delacroix mettant en scène des spectres et autres personnages obscurs. Le parcours s’achève avec les surréalistes et des films expressionnistes des années 20.
1, rue de la Légion d'Honneur, 75007 Paris.
http://www.musee-orsay.fr

D.H.