GOLDEN EYE, LE BIJOU JAMAÏCAIN

“Pour moi, vivre dans une cabane est synonyme de simplicité et de décontraction, Ce qui rend ces cabanes vraiment spéciales, ce sont les persiennes qui laissent passer le vent et permettent de contrôler la brise et la lumière." Quelle plus belle invitation que celle lancée par Chris Blackwell, propriétaire du mythique Golden Eye et président de la Oracabessa Fondation, attentive à protéger les espèces de la pêche excessive. Un paradis rasta chic à 1h30 de Montego Bay, où la nature, les 49 chambres, (26 cabanes, 13 villas...) les essences tropicales comme les criques privées concourent à faire de ce lieu un véritable éden. Celui dont le nom bien sûr évoque la Villa Fleming, autant que la mémoire de Noël Coward. Des écrivains qui auraient adoré retrouvé ici, entre un dîner au Gazebo ou un verre au Shabeen, l'âme intacte de la Jamaïque retrouvée.

Golden Eye