A l'occasion de la cinquième édition du Positive Economy Forum, au Havre, Christian Lacroix organisé avec le Grenier, les élèves des lycées Jules le Cesne & Jeanne d'Arc un défilé ce 15 septembre. Témoignage

LA MAIN LEGERE

"LA PREMIÈRE IDÉE DU LH FORUM ÉTAIT QUE JE DESSINE UNE PETITE COLLECTION DONT J'AURAIS REMIS LES CROQUIS AU LYCÉE AFIN QUE LES ÉLÈVES LES RÉALISENT EN CHOISISSANT DES VÊTEMENTS DE RÉCUPÉRATION AU "GRENIER" POUR EN UTILISER LES MATIÈRES. MAIS C'ÉTAIT METTRE LA BARRE UN PEU HAUT, LES ÉLÈVES (DE SECONDE/PREMIÈRE ET DE NIVEAUX DIVERS) N'AVAIENT EN OUTRE QUE QUELQUES HEURES DE TRAVAUX PRATIQUES À CONSACRER AU PROJET"

ALLER AU GRENIER

"J'AI DONC PRÉFÉRÉ PRENDRE LES CHOSES À L'ENVERS ET COMMENCER PAR ALLER AU "GRENIER" (EN FAIT L'IDÉE DU LHFORUM EST SURTOUT DE METTRE UN COUP DE PROJECTEUR SUR UNE ASSOCIATION DE LA VILLE QUI S'INSCRIT PARFAITEMENT DANS L'OPTIQUE DE L'ÉCONOMIE POSITIVE -RÉCUPÉRATION ET TRIS PUIS VENTE DANS LEURS BOUTIQUES DE VÊTEMENTS, RE-INSERTION DES FILLES DANS LA VIE PROFESSIONNELLE- ET FÊTE SES QUINZE ANS CETTE ANNÉE. C'EST CE TRAVAIL LÀ QUI EST À L'HONNEUR."

MIX AND MATCH

"J'Y AI DONC FAIT UN LARGE SHOPPING DE PIÈCES QUI M'ATTIRAIENT SANS ME POSER DE QUESTION, COMME DES MATIÈRES PREMIÈRES, COMME ON CHOISIT DES TISSUS DES COULEURS ET DES IMPRIMÉS EN DÉBUT DE COLLECTION, PUIS JE ME SUIS AMUSÉ À JOUER AVEC, AVEC EN TÊTE LA RECOMMANDATION DU LYCÉE : PEU DE TEMPS ET UN NIVEAU "DÉBUTANTES" EN FAIT NOUS NE NOUS SOMMES VUS QUE TROIS FOIS EN TOUT, AU PRINTEMPS LORSQUE JE SUIS ALLÉ LEUR MONTRER SUR MANNEQUIN DE BOIS LES MÉLANGES AUXQUELS J'AVAIS PENSÉ (SOMME TOUTE SIMPLES, DES TOPS TRANSFORMÉS EN JUPE, DES JUPES TRANSFORMÉS EN TOP, DES MÉLANGES DE PIÈCES À MANCHE, DES PATCHES DE ROBES ETC) LÀ ELLES ONT CHACUNE CHOISI LE "PASSAGE" QU'ELLES AVAIENT ENVIE DE RÉALISER (ET, DANS L'IDÉAL, DE PORTER, CAR CE SERONT ELLES ET LES PERSONNES DU GRENIER QUI "DÉFILERONT" À L'HÔTEL DE VILLE DU HAVRE). PUIS QUELQUES SEMAINES PLUS TARD, JUSTE AVANT LEURS VACANCES POUR VOIR LE TRAVAIL QUASI TERMINÉ ET LA SEMAINE DERNIÈRE POUR LES ULTIMES ESSAYAGES

 

C'EST LA VIE 

LE PROJET S'EST DONC ÉTALÉ SUR QUELQUES MOIS MAIS CONTRAIREMENT À UNE COLLECTION IL N'Y A PAS EU SIX MOIS DE BOULOT SUR LES MODÈLES, BIEN AU CONTRAIRE. CE QUI EMPÊCHAIT D'ALLER TROP LOIN DANS L'ÉLABORATION. DE TOUTES FAÇONS JE NE VOULAIS PAS DANS CE CADRE ALLER VERS DU ARTY IMPORTABLE COMME J'EN AURAIS EU L'ENVIE ET LE PLAISIR J'AVOUE. NEXT TIME POURQUOI PAS. MAIS CE N'ÉTAIT NI LE LIEU NI L'OCCASION NI LA COMMANDE DE JACQUES ATTALI

 

"JE NE JETTERAIS RIEN DE LA MODE"

CE N'EST PAS CE QUE JE CONSIDÈRERAIS UN DÉFILÉ MODÈLE, DISONS QUE C'EST UNE PROPOSITION QUI S'INSCRIT DANS LA PRÉOCCUPATION DE L'ÉPOQUE, ET LA RÉALITÉ DE LA VILLE, ET QUI EST FAITE POUR ILLUSTRER LE TRAVAIL DE DEUX "PUISSANCES" INTERVENANTES LOCALES, LE LYCÉE ET LE GRENIER. JE NE JETTERAIS RIEN DE LA MODE, SAUF LES VÊTEMENTS FABRIQUÉS À PARTIR DE MATIÈRES ET DE FAÇONS QUI SONT DEVENUES DÉFINITIVEMENT INSUPPORTABLES. ÉTONNEMENT DEVANT LA BONNE QUALITÉ DES CHOSES DONNÉES OU DÉPOSÉES DANS LES BORNES PAR LES GENS, DES TONNES DE CHOSES PROPRES, EN BON ÉTAT, SOUVENT NEUVES, UNE FOIS TRIÉES, NETTOYÉES, RANGÉES PAR  GENRE ET COULEUR ON A UNE VISION TRÈS NETTE DE LA RUE AUJOURD'HUI ET DE TOUTE CES CRÉATIONS DIRECTEMENT INSPIRÉES DES DÉFILÉS, CETTE FOULTITUDE DE MARQUES PEU CHÈRES AU-DELÀ DES ENSEIGNES QUE L'ON CONNAÎT, NI VRAIMENT BELLES NI VRAIMENT LAIDES

NE PAS SE PARODIER

JE N'AI PAS CHERCHÉ À FAIRE DU LACROIX, OU DE LA FAUSSE COUTURE OU DE L'ÉPATE, NI TRANSFORMER OU DÉCORER TROP LES CHOSES. PEUT-ÊTRE NE LE SONT ELLES PAS ASSEZ À CAUSE DU PEU DE TEMPS IMPARTI ET DE LA TECHNICITÉ SOPHISTIQUÉE QUE DES MONTAGES PLUS ÉLABORÉS AURAIENT NÉCESSITÉ. MAIS JE CROIS QUE NOUS AVONS JOUÉ LE JEU AVEC LE PLUS DE SINCÉRITÉ POSSIBLE

 

LE SENS d'UN PROJET "J'AI TROUVÉ CES ÉLÈVES LUMINEUSES, À LA FOIS ENFANTINES ET MÛRES, COMME TOUTES CES GÉNÉRATIONS NÉES DANS LA CRISE QUI N'ONT CONNU QUE LA CRISE ET UN À-VENIR SANS OPTIMISME. MONSIEUR LEMAÎTRE, UN DES PROVISEURS EST UN PÉDAGOGUE TRÈS TOUCHANT. J'AI TROUVE UNE BELLE ÉNERGIE AUSSI PARMI LES DAMES DU GRENIER ET LEUR DIRECTRICE, NATHALIE, UNE TRÈS "BELLE PERSONNE". J'AI ENVIE DE LES REVOIR, DE CONTINUER POUR D'AUTRES AVENTURES ENRACINÉES DANS LEUR TERRAIN"

 

 

 

CHRISTIAN LACROIX pour STILETTO.FR

www.positiveeconomy.co