LA MODE A T-ELLE ENCORE UN SEXE?

Après le #balancetonporc lancé par une Française des Etats Unis, après la cérémonie des Golden Globes au cours de laquelle les actrices maquillées comme des camions volés ont cru bon se mettre toutes en noir pour afficher leur solidarité avec les femmes harcelées, une question demeure.. Et ni Azzedine Alaïa, ni Yves Saint Laurent ne sont là pour y répondre. La mode a t-elle encore un sexe? A la veille des défilés de haute couture du printemps été 2018, et tandis que pleuvent sur les écrans, les images des collections "pré fall 2018" on peut se demander ce qu'il en est de la séduction. Un défilé de "mode modeste" aura bien lieu à Paris.  Mais l'ombre de la retenue sororale est comme en train de tout rafler sur son passage.  Nous voici à l'heure des tartufferies chirugicalement correctes. On a des faux seins, des fausses dents, on a livré son âme et son corps à tant d'autres -agents, publicistes, chirurgien esthétique-, et voici qu'on s'indigne de toute la dépossession dont l'époque serait le support.  C'est du Sud que vient peut être un sursaut d' escapisme. Ou comment chez Valentino en l'occurrence, maison romaine certes dans le giron du Qatar, il est encore question d'hédonisme, de "clubbing", de mousseline animalière et de ruchés. Sans doute, à travers des mises en scène conventionnellement choisies et inspirées (merci Guy Bourdin....), voici une invitation faite aux femmes d'Orient de s'amuser entre elles comme dans un selfie de nuit dans les ateliers romains redimensionné en série mode?  Et à celles d'Asie de s'offrir un peu de dolce vita et d'excentricité dans le sillage de Gucci? L'imagination n'est guère à l'honneur et on revient aux standards de la femme bottée et couchée. Ou sont passés l'intelligence, le double jeu, l'art de définir la féminité autrement que dans la surexposition ou le chaste renoncement? Tout se passe comme si l'Amérique et ses nouvelles ligues de vertu imposait ses nouveaux codes, ceux qu'on verra sans doute poindre dans les grandes c... Lire la suite .../...

Voir tous les éditos

L'image du jour

PEUT ON ENCORE EPOUSER UN BILLIONNAIRE

Il n'y a pas que la parole qui se libère. Il y a aussi l'arrogance, le super bling opérant sur la scène milanaise notamment son retour en force. La marque Billionnaire créée en 2005, signe son manifeste de l'hiver 2018 entre doudounes en vison rasé et Texas attitude pour immersion calibrée à Gstaad. On se croirait dans un reality show. Mais non, les chasseurs sont de retour, over the top, dans une surenchère bien opulente qui ferait presque de Zilli un modèle de minimalisme... Lire la suite .../...

Voir tous les posts

L'expérience beauté

SOIN PRECIEUX CHEZ GEMOLOGY

Il y a tout juste dix ans, naissait Gemology créée par Chrystelle Lannoy, une ligne de cosmétiques, la première, réalisée à base de pierres précieuses et semi précieuses. Avec 35 protocoles de soin, pas moins de 20 pierres précieuses et se mises précieuses utilisées, la marque est devenue une véritable griffe.présente dans 130 points de vente à travers le monde. La qualité demeure, magnifiée par l'art du geste, le soin cinq étoile à essayer absolument. Chaque geste correspond une texture, véritable provision d'oligo-éléments pour hydrater, régénérer, ressourcer la peau en profondeur. C'est sans compter les pierres chaudes, la sensation qu'elles dénouent toutes les tensions, avec un massage des mains, de la nuque, pour faire de cette expérience un rendez vous en capitale. Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Saveurs & Ailleurs

NEIGE ZEN EN MODE AMAN A COURCHEVEL

30 destinations, 20 pays: c'est en 2018 qu'Aman fêtera son trentième anniversaire. Une célébration venue parfaire l'identité d'une griffe qui a fait de l'expérience "retraite" son motto visionnaire. Ou comment loin du bruit, Aman a su réinventer un idéal d'hospitalité et de bien être, aux sources de traditions puisées dans l'âme millénaire du monde, en particulier de l'Asie. Et c'est tout naturellement que sans rien plaquer, en s'inscrivant dans les territoires subtilement choisis, Aman en révèle l'essence, singulière, unique, absolue, avec une exigence portée au zénith. Ici chaque collaborateur semble au service d'un projet, d'une personnalisation réinventée avec intelligence, sans obséquiosité, ni faux effet. A Courchevel, au coeur des trois vallées, l'Aman Le Mélezin désormais dans le giron du groupe les Airelles est exploité par le groupe Aman, et fête son vingt cinquième anniversaire en faisant peau neuve, depuis la rénovation totale de ses 31 chambres et suites entamée depuis 2016. Il y avait déjà la présence rassurante du chêne massif, des moquettes épaisses couleur de dune, d'un service haute couture, tout en discrétion. Voici qu'un spa holistique de plus de 700 m2, ainsi qu'un nouveau restaurant, le Nama, célébrant la cuisine traditionnelle japonaise dite "Washoku", complètent l'offre. Oui, l'Aman Le Mélezin est un bijou d'altitude en pleine renaissance, puisque trois niveaux ont été ajoutés, justifiant un forage de près de 40 mètres, pour créer de nouveaux espaces, les déployer en majesté. Du ski room donnant directement sur la piste de Bellecôte, au spa doté de cinq cabines de soin, d'une salle de yoga, en passant par la cuisine d'exception du chef japonais Keji Matoba, qui puise son inspiration dans la nature, l'Aman Le Melezin réinvente une certaine idée du beau. Entre douches sensorielles, et massages effectués par des praticiens de haut vol, un lieu Idéal pour ceux qui tout en appréciant les étoiles et les feux d'artifices de la station star,... Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Mode

CLAUDE CAHUN CHEZ DIOR

Hommage à l'artiste surréaliste, née Lucie Schwob par Maria Grazia Chiuri chez Dior. Ou comment cette "touche à tout" écrivain, femme de théâtre, photographe, plasticienne, est devenue la muse posthume de la directrice artistique de Dior à travers une collection mêlant les tenues androgynes aux éclats des soirs de lumière pour célébrer celle qui n'hésitait pas à se raser la tête et les sourcils pour célébrer sa différence. Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Interview Perchée

SONIA CONSTANT ou L'INVITATION AUX PARFUMS-VOYAGES

"Partir faire des explorations pour aller chercher des fleurs au bout du monde, mettre au point des serres avec des botaniste, cultiver toutes les orchidées odorantes..." Pour Sonia Constant, chaque projet est un voyage, chaque rêve a le parfum d'une fleur, d'un pays, d'un lieu où composer ses concertos olfactifs dans l'intimité d'un songe à deux: c'est avec son mari Olivier Gagliardi, expert en matière premières olfactives, que ce nez de Givaudan, qui crée des parfums pour des marques telles que Narciso Rodriguez, Kenzo, Burberry, Viktor and Rolf, a choisi de créer sa propre griffe, "Ella K" avec une première boutique inaugurée en décembre dernier au Palais Royal. "J'ai toujours vu mon travail de nez comme une manière de parler à l'inconscient des autres. J'attise leur curiosité, je les invite aux voyages. Après, ce sont eux qui partent, sans moi". En résultent sept compositions , d'Epupa mon amur à Baiser de Florence, de Brumes de Khao Sok à Lettre de Pushkar, Pluie sur Ha Long, Mélodie d'Altai, Poème de Sagano: autant de poèmes parfumés, haïkus de senteurs inspirés par des aventurières comme Ella Maillart, Karen Blixen, Alexandra David Neel, autant que par des voyages personnels, et mêlant toutes les correspondances aux souvenirs d'un matin neuf dans la jungle, d'une échappée belle en Inde au milieu des saris, d'un "rai de lumière jasminée, d'un souffle d'héliotrope" en terre toscane. C'est le coeur léger que Sonia Constant aime partir avec son compagnon et ses enfants, avec "un jean, un tee shirt, des livres, de quoi écrire des formules". Tout est là donc au coeur de cette boutique écrin signée Patrick Norguet, comme la promesse d'autres voyages à venir: "J'aimerais associer la marque à un projet humanitaire, aller voir les enfants d'Afrique, leur faire sentir des odeurs, les faire réagir". Pour Sonia Constant, le motto est là: "Partir loin pour mieux se retrouver. Quand on travaille pour un client on répond à un brief. Le vrai luxe, lorsqu'on travaille pour... Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Instants précieux

VAN CLEEF&ARPELS, LECONS DE GESTES

Du 22 janvier au 18 mars 2018, la boutique Van Cleef & Arpels du 20, place Vendôme inaugure une exposition consacrée aux accessoires féminins. Dans le Salon Patrimoine, les pièces de joaillerie cèdent la place à une cinquantaine d’objets créés entre les années 1920 et le début des années 1970. Conservés par la Maison, vanity-cases, Minaudières™, peignes, briquets, sacs du soir, poudriers, porte-cigarettes donnent à voir une autre facette de la création Van Cleef & Arpels.
En photo, poudrier enveloppe, 1923
Platine, or jaune, émail noir, diamants
Collection Van Cleef & Arpels
Patrick Gries © Van Cleef & Arpels SA. Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Dîners, cocktails & signatures

Voir tous les posts