LA FOLIE JEAN MICHEL FRANK A PARIS

Il est parti dans l'ombre et la solitude, se suicidant en mars 1941 à New York. Les années soixante dix consacrent sa redécouverte. Jacques Grange fut l'un des premiers à sauver de l'oubli ce maître de l'art décoratif français dont la cote ne cesse de flamber. Hier, chez Sotheby's, à Paris, à l'occasion de la première session de la vente aux enchères de la collection du décorateur, on a vu une lampe estimée 50 000 euros, s'envoler pour 285 000 euros. La fameuse boîte créée avec Margarita Classen Smith et Christian Bérard,  doublait son estimation basse  pour atteindre 87500 euros.  Une boîte de parchemin partait à 35000 euros, un gueridon pagode à 25 000. Quand à l'écrin du Coq d'Or (parfum Guerlain), il partit pour 27 500 euros, soit dix fois son estimation. Frank m'obsède, depuis Marie Laure de Noailles et depuis Yves Saint Laurent, mes deux premières biographies. Il est là, comme un personnage fantômatique et envoûtant, dont je retrouve la trace intacte, comme une présence, partout, entre mélancolie et lumière. Chez Guerlain, place Vendôme, où la nouvelle boutique a réouvert, dans la fidélité à l'originale des années trente (photo). Et en face, chez Schiaparelli, où les colonnes de plâtre réalisées par Alberto Giacometti, comme sa cage à parfums, les bibliothèques en bois peint, théâtrales, s'imposent comme les pièces à conviction d'une histoire sans fin.  Chez Baccarat (ex hôtel particulier de Marie Laure de Noailles), où dans le musée Jacques Grange a remis à nu les murs tendus de parchemin. Ce qui est merveilleux à dans une ville, et en particulier à Paris, c'est de dessiner ses parcours d'affinités, comme si les lieux vous appelaient par votre prénom. L'étrange y devient familier. J'adore.  

 

Lire la suite .../...

Voir tous les éditos

L'image du jour

LOUISE SERFATI, LOS ANGELES MEMORIES

Oh Man est une série de dix sept photographies, quinze en couleur et deux noir et blanc de grand format, série réalisée en 2012 et 2013 à Los Angeles.
« J’ai travaillé sur la distance pour créer un rapport ambigu de la relation de l’homme au paysage. Mes images sont de grand format mais par leur équilibre elles permettent au spectateur une liberté extrême : celle de s’attacher au paysage ou à la figure humaine »

16 & 11 RUE DU PERCHE - 75003 PARIS - FRANCE
PLACE DU CHATELAIN, 14 - 1050 BRUXELLES - BELGIQUE
WWW.LAGALERIEPARTICULIERE.COM - INFO@LAGALERIEPARTICULIERE.COM Lire la suite .../...

Voir tous les posts

L'expérience beauté

CHRISTIAN LOUBOUTIN et SABYASACHI

Noces d'opulence et de lumière, une invitation à célébrer l'hiver en altitude, sur le tapis volant d'un rêve..Au nom de son amitié avec le couturier Sabyasachi, Christian Louboutin a imaginé une collection exclusive de souliers (12 modèles pour femmes et 6 modèles pour hommes) et petits accessoires, confectionnés à partir de saris tissés à la main, ces derniers issus des archives personnelles de son amiLa collection capsule est disponible en exclusivité dans certaines boutiques depuis début octobre 2017 mais en France, elle arrive dans la mythique boutique du 21 rue Jean-Jacques Rousseau, à partir de vendredi 24 Novembre après midi. Non au black friday, vive la beauté rare et illuminée !! Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Saveurs & Ailleurs

L'HIVER EN MODE AIRELLES A COURCHEVEL

Avec ses airs de château austro-hongrois perché dans les neiges, il continue de faire rêver.. Situé en bordure des pistes de Courchevel 1850, le Palace Les Airelles propose cette saison de nouvelles expériences sous le soleil de l'excellence: un ski-room XXL (210m2!) en partenariat exclusif avec la marque Bernard Orcel, un fumoir repensé, une expérience bien-être « La Mer pour Les Airelles », une nouvelle suite "Myosotis" en rez-de-neige et un programme gastronomique bien étoilé.. Au menu, 3 nouveau restaurants, avec notamment une élévation al dente signée Pierre Gagnaire et Marco Garfagnini pour dîner à l'italienne après une journée de glisse.. Lesairelles.com Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Mode

AZZEDINE ALAIA LA MORT D'UN GEANT DE LA HAUTE COUTURE

La mort d'Azzedine Alaia est un immense choc. Un coup de poignard dans le monde de la haute couture. Né le 26 février au cours d'une année dont il n'avait jamais révélé le chiffre, (les années quarante disait il officiellement), il s'est éteint ce samedi 18 novembre, laissant une oeuvre immense. Tranchée à vif. Sculptée comme ses robes de sculpteur. Alaia le géant qui savait couper le tissu et le tendre pour en faire des habits de déesse. L'Afrique qui a regardé l'Europe, l'Europe qui s'est éprise des sortilèges de l'Orient. Alaïa dans son immense maison atelier de la rue de Moussy, il vivait comme à l'intérieur d'une forteresse où tout le monde passait, de Kim Kardashian à Naomi Campbell, des artistes aux concierges, de tout ce qui faisait qu'aller chez Azzedine, c'était trinquer à la vie, à la folie, à la beauté absolue. Loin, et si près des mots de Manou Bia, sa grand mère maternelle, dont les bras lui servaient d'oreiller: "Si tu rencontres un président ou un roi, fais toujours preuve de respect, mais ne soit jamais impressionné", m'avait il raconté dans ce livre "Le Prince des Lignes", (Grasset, 2013). Magistralaia. Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Interview Perchée

Antoine Kruk : “Avec un talon, le corps entier se rythme”

change de registre en exposant pour la première fois à Paris ses toiles sur le thème « BUY BUY BABY ». Ou comment la femme contemporaine, portraitisée en « guerrière », part à la chasse au shopping. . « Les talons se tordent, les vêtements s’effacent comme des rayon X décomposant le mouvement dans la neutralité de l’espace urbain ; Les sacs shopping, symbole d’acquisition, (le gibier ) se multiplient à l’infini , l’entourent, parfois l’étouffent dans cette fuite en avant. Elle s’en débat comme un oiseau apprend à voler" .Embarquement immédiat.

@antoine_kruk
Antoine-kruk.com
Exposition Buy Buy Baby par Antoine Kruk, Bel’Rp, Atelier 23 rue Basfroi, 75011 Paris, le 8 novembre 2017, de 10h30 à 20h. Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Instants précieux

INDIA MAHDAVI CHEZ MONOPRIX

Dès jeudi, on a compris au pop up store de la rue de Sévigné que les jeux étaient faits.. On a vu des gens s'arracher les tabourets Piccolo, d'autres repartir avec des salières et des poivrières pour une armée, on a vu des coussins en velours voltiger et des assiettes remplir les caddies par des gens qui visiblement n'avaient plus où poser leur steak. Bref, une folie. Là, on frise le record. L'hystérie chez Monoprix. Dès lundi matin, certains articles n'étaient plsu disponibles. Une folie on vous dit, collectors en or qu'on adore. Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Dîners, cocktails & signatures

VERSAILLES ET LA MODE CHEZ GALIGNANI

Sur Invitation, rendez vous le 28 novembre pour la signature du livre Versailles et la mode (Flammarion). La librairie située 224 rue de Rivoli, consacre une magnifique vitrine à l'évènement, avec une robe d'Alexis Mabille haute couture parmi les croquis signés Karl Lagerfeld, Christian Dior, Christian Lacroix (ci dessous) . Lire la suite .../...

Voir tous les posts