JE PENSE DONC JE SHOPPE BY GUCCI

"La création est un acte poétique" annonce Gucci. " Un processus éruptif qui émerge d’un noyau magmatique peuplé d’urgences, de fantômes et de désirs. Un tourbillon où le flux de l’être se densifie pour engendrer de nouvelles significations. Une explosion où des forces vitales autrefois piégées sont finalement libérées." Alessandro Michele signe la collection. Mais qui écrit ses textes? "Un acte si révolutionnaire provoque des glissements de terrain. Il fait sauter les encroûtements de la tradition, dénature ce qui semble consolidé, suscite des déplacements et des questionnements. En ce sens, l’acte de création, comme le dirait Deleuze, est aussi et avant tout un acte de résistance. La collection incarne cet exercice de résistance". . 

Lire la suite .../...

Voir tous les éditos

L'image du jour

LE JARDIN EXTRAORDINAIRE D'ISSEY MIYAKE

La série de visuels VITAMIN réalisée par le graphiste japonais Taku Satoh pour la ligne PLEATS PLEASE ISSEY MIYAKE met en scène de nouveaux fruits et légumes plissés. Ou comment l'euphorie primordiale d'un projet axé sur la vie, le mouvement, la légèreté, retrouve une nouvelle jeunesse, aux couleurs d'un éden tout en facettes. Lire la suite .../...

Voir tous les posts

L'expérience beauté

ON SCULPTE SON CORPS CHEZ MY BIG BANG

"Répondre au monde où le temps est un luxe et le sport une necessité vitale: ainsi parle Stefan Schaaps. 6 mois après l'inauguration d'un centre dans le quinzième arrondissement, il vient d'ouvrir son deuxième studio parisien MY BIG BANG rue des Jeuneurs, au coeur du Silicon Sentier. Quoi de mieux que 20 minutes coachées en version EMS (électrostimulation musculaire) qui permettraient d'atteindre en efficacité 4 de sport? On enfile un tee shirt à manches longues et un caleçon noir, on se laisse harnacher d'un boléro corset, et tout commence. Au début, ça picote, les contractions arrivent les unes après les autres, dorsaux, fessiers, pectoraux, on sent que le corps travaille en profondeur, avec surtout devant soi un coach qui, outre la présence de l'avatar sur la machine, optimise les postures, le travail permettant un raffermissement, une augmentation de l'endurance. On a l'impression d'être vraiment en pleine conscience de son corps promis à se redessiner en une dizaine de séances hebdomadaires. L'accueil est très chaleureux, le lieu impeccablement propre, avec serviettes en micro fibres et douches. En sortant, on se sent déjà gainé, redressé, plein d'une nouvelle énergie. C'est promis, on revient. Packages de 99 euros par mois sur 12 mois avec une séance par semaine.
STUDIO VAUGIRARD
6 rue des Favorites, Paris 15ème
STUDIO SENTIER
4 rue des Jeûneurs, Paris 2ème
My-big-bang.fr Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Saveurs & Ailleurs

UN POTAGER EN ALTITUDE AUX CHAMPS ELYSEES

C'est le pari fou et green de ce jeune chef danois, Andreas Møller qui a fait des Champs Elysées sont terrain de jeu. Depuis le restaurant gastronomique Le Copenhague situé dans la Maison du Danemark, le chef de file de la new nordic food à Paris révolutionne notre vision des Champs Elysées en installant sur le toit du restaurant son potager, où il va chaque matin puiser évasion et inspiration.Le Chef a souhaité recréer un écrin verdoyant à proximité de son restaurant, semblable à la campagne qu’il parcourait dans son pays natal, lui permettant également de se procurer des produits rares, comme la fleur de radis, ou la fleur de roquette, aujourd’hui encore très peu utilisées dans la gastronomie française.
On adore l'idée... Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Mode

LA BIBLE CARDIN EN IMAGES

Robe cocktail à seins coniques, lunettes masques, imperméable spatial en vinyle. Que n'a t-il pas inventé? Pierre Cardin fête en 2017 ses soixante dix ans de création. Jean Pascal Hesse lui rend hommage avec un très beau livre paru chez Assouline, comme une invitation au voyage post terrestre où chaque page est une leçon d'optimisme dédiée à tous les rêveurs bâtisseurs. Pierre Cardin, doyen des créateurs de mode, fête cette année ses 70 ans de métier. Citoyen du monde et académicien, Pierre Cardin a fait de son nom une marque une marque implantée s 110 pays. De la robe Bulle au Cosmocorps, l'expérimentation est son langage, le mouvement son moto permanent. Et cette anthologie le révèle au plus près de ses folies architecturées pour traverser le temps, de la mode à la décoration.
Textes de Jean-Pascal Hesse, préface de Marisa Berenson 260 pages
200 illustrations , €185 Assouline.com
Photo @archivesPierreCardin Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Interview Perchée

LA RENTREE LITTERAIRE SELON DANIELLE CILLIEN SABATIER

"Souvent j’identifie un thème transverse en filigrane lors d’une rentrée et là je trouve qu’il y a une forte tonalité thématique liée à l’origine et à l’identité" assure Danielle Cillien Sabatier, qui dirige la librairie Galignani, avec force et passion. "Une très bonne production éditoriale, variée, avec des titres témoins d’époques (Nos richesses, Kaouther Adimi, Cette chose étrange en moi, Orhan Pamuk ), de moments particuliers ( Le Déjeuner des barricades, Pauline Dreyfus), de classes sociales ( Les Bourgeois, Alice Ferney) ou présentant des personnages très forts (Bakhita, Véronique Olmi, La disparition de Joseph Mengele, Olivier Guez, Gabriële, Anne et Claire Berest) et des romans plus introspectifs liés au sentiment (La chambre des époux, Eric Reinhardt, La fille à la voiture rouge, Philippe Vilain, Summer, Monica Sabolo. Rencontre avec cette "blonde solaire" évoquée dans son livre même par Pauline Dreyfus, à la tête d'une institution adorée aux quatre coins du monde. Sans doute parce qu'on y pratique avec intelligence, cet art du service, du conseil, que viennent chercher les clients en quête de sens, de mots et de voyages en images et en mots à partager. Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Instants précieux

SANTO SOSPIR, FANTOMES DE PIERRE

Jusqu'au 31 octobre prochain, la Villa Santo Sospir, où aimait tant venir se réfugier Cocteau, expose les sculptures de l'artiste Kevin Francis Gray. Cet irlandais qui travaille en Italie, à Pietrasanta prend naturellement place via la galerie Pace au milieu de ce décor de Madeleine Castaing, suspendu au dessus de la mer et du temps, comme un songe de pierre et de lumière, exactement là où Cocteau tourna le Testament d'Orphée et réalisa lui même des fresques pour sa mécène. Féru d'art contemporain, le nouveau propriétaire entend de faire ce lieu un éden retrouvé tout en secrètes correspondances. Thepacegallery.com Lire la suite .../...

Voir tous les posts

Dîners, cocktails & signatures

NEGAR DJAVADI PRIX DU ROMAN NEWS 2017

Magnifique fresque, Désorientale (Editions Liana Levi), raconte l'histoire d'une femme originaire de Téhéran, arrivée à Paris où l'apprentissage de l'exil est une épreuve succédant à toutes les autres. Sincère, jubilatoire, précisément hors des modes et de toutes les postures, elle fait basculer la saga dans le monde assez inattendu ici de la PMA, et de tous les combats pour imposer sa différence. Lire la suite .../...

Voir tous les posts